référer une candidate

Pub

Les lauréates

Veuillez choisir l'année souhaitée
2008 2009 2010 2011 2013 2014
VIIĂšme GALA DES FEMMES ARABES

Le concours pour les Trophées Femmes arabes est maintenant officiellement commencé ! Une présélection des candidates a été faite et le jury va déterminer une femme par catégorie pour les Trophées. Cette année nous invitons le public à voter, vous pouvez donner votre voix à 7 femmes (une femme par catégorie) et ainsi désigner la femme de l’année! La candidate qui remportera le plus de votes sera désignée Femme de l’année 2013! La période de vote prendra fin le mercredi 13 mars à 18h00

Un lien vers un reportage du VIĂšme Gala dans le monde arabe : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=wlz87zy3nbs#t=50s
SANTÉ
Lauréates
MYRNA NAMAN

Originaire de Beyrouth (Liban), où elle a complété un doctorat en Chirurgie Dentaire de la Faculté de Médecine de l’Université St Joseph à l’âge de 23 ans, elle quitte le Liban avec son mari en 1987 et s’établit à Montréal. Elle recommence alors au bas de l’échelle, comme assistante dentaire, puis hygiéniste dentaire tout en entamant des démarches pour la reconnaissance de son Doctorat par l’Ordre des Dentistes du Québec. Elle rejoint son mari pour un contrat d’affectation internationale en Arabie Saoudite et pratique dans un cabinet privé. Sa personnalité chaleureuse et son ardeur au travail lui permettent rapidement d’être nommée Présidente du groupe des Femmes Canadiennes de Djeddah (CWJ) et Warden auprès de l’Ambassade Canadienne en Arabie Saoudite pour l’évacuation des Canadiens en cas de crise. À Djeddah, Myrna organise plusieurs levées de fonds au profit des Hôpitaux pour enfants de Montréal (l'Association Papillon de l'Hôpital pour enfants de Montréal). Elle accompagne encore son mari affecté pour 2 ans à Rio de Janeiro, au Brésil. Touchée par l’état de santé dentaire de la population des favélas, elle fait des démarches pour obtenir des subventions de la Fondation Danielle Mitterrand pour l’ouverture de cliniques dentaires gratuites dans des favélas. De retour à Montréal, elle reprend ses études à l’âge de 40 ans, obtient un second Doctorat en Médecine Dentaire de l'Université de Montréal et réussit l’Examen du Conseil Canadien, tout en élevant ses 3 jeunes enfants. Après sa résidence dans les hôpitaux du CHUM auprès de patients médicalement compromis, elle s'associe à deux cliniques dentaires à Montréal. Enfin, elle fonde et devient propriétaire d’une 3ème clinique dentaire ultra moderne: Centre Dentaire les Cours, au centre-ville de Montréal. Myrna est également chargée de Clinique à l’UdM, chargée de clinique à l’Université McGill, Membre de plusieurs Conseils d’Administration dont celui la Société dentaire de Montréal et de FELIB, une association à but non lucratif dont les fonds assurent des bourses d’études pour des enfants défavorisés.

Lauréates
FAHIMA NEKKA

TROPHÉE SANTÉ

Fahima Nekka est professeure agrégée à la Faculté de Pharmacie de l’Université de Montréal. Après y avoir complété un Ph.D en mathématiques dans le domaine de l’analyse fractale, ses intérêts l’ont menée vers les sciences pharmaceutiques où elle a pu contribuer de façon significative à l’essor quantitatif de cette discipline. Sa recherche a dès lors évolué à l’interface des sciences mathématiques et pharmaceutiques, imprégnée d’autant de rigueur que de pragmatisme. Elle poursuit de nombreux projets portant sur le développement méthodologique et l’établissement de fondements en pharmacométrie (pharmacologie quantitative), une discipline dont elle est pionnière au Canada. Avec son groupe de recherche, elle a innové dans cette direction en intégrant dans la même approche de modélisation, la composante comportementale du patient (observance médicamenteuse) avec la composante physiologique et métabolisme du médicament. Ses recherches ont attiré l’attention de l’industrie pharmaceutique qui lui a offert des subventions importantes afin de bâtir la première équipe en pharmacométrie au Canada. Sur le plan administratif, Fahima a servi comme Directrice régionale de MITACS, un centre d’excellence en mathématiques qui s’est distingué sur la scène nationale et internationale par ses nombreux programmes avant-gardistes, reliant la recherche académique à l’innovation industrielle. Au cours des trois dernières années, elle a œuvré au sein du comité des bourses du CRSNG en mathématiques pures et appliquées en tant que membre, puis présidente. Elle est co-fondatrice du Centre CAMBAM (Centre for Applied Mathematics in Biosciences and Medicine), qui joue un rôle de premier plan dans l’application des mathématiques en sciences biologiques et médicales. Mme Nekka est originaire de l’Algérie, où elle avait reçu une bourse de major de promotion pour aller étudier aux États-Unis, bourse qu’elle a ensuite transférée en une bourse d’étude au Canada.

Lauréates
RANIA MOUCHANTAF
Docteur Mouchantaf travaille Ă  SantĂ© Canada, Ă  la Direction des MĂ©dicaments et Produits de la SantĂ© commercialisĂ©s. Avec une solide expĂ©rience, Rania oeuvre dans la gestion de la sĂ©curitĂ© des produits mĂ©dicaux et de santĂ© pharmaceutiques dans les domaines de l'oncologie, des troubles mĂ©taboliques, de la santĂ© de la femme et des maladies cardiovasculaires, Ă  toutes les phases du dĂ©veloppement (prĂ©clinique, clinique et commercialisation). Elle a gĂ©rĂ© et formĂ© avec succĂšs des Ă©quipes de scientifiques et de mĂ©decins pour des postes de responsabilitĂ© Ă  la Direction gĂ©nĂ©rale. Sa connaissance des dispositions rĂ©glementaires, des directives en pharmacovigilance pour la rĂ©solution de questions scientifiques complexes et ayant des rĂ©sultats sur de santĂ©. Avant l'entrĂ©e dans le gouvernement, docteur Mouchantaf a travaillĂ© dans le dĂ©veloppement des affaires pour les laboratoires Paladin oĂč elle Ă©tait responsable de la sĂ©curitĂ© et l'efficacitĂ© de produits pharmaceutiques et leur potentiel pour l’octroi de licences ou des diverses acquisitions de sociĂ©tĂ©s. Sa formation inclut une licence en Microbiologie et l'Immunologie et un doctorat en Pharmacologie et ThĂ©rapeutique dĂ©cernĂ©s par l'UniversitĂ© McGill. Elle a aussi complĂ©tĂ© un post-doctorat Ă  l'UniversitĂ© de MontrĂ©al oĂč elle a isolĂ© un gĂšne associĂ© au cancer du sein. Elle a aussi reçu le Prix du Gouverneur GĂ©nĂ©ral du Canada pour son excellence universitaire.
ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE
Lauréates
M'ZALI BOUCHRA. MBA, Ph.D., CFA. Ph.D. en finance et professeur titulaire au département stratégie et responsabilité sociale et développement durable
AprĂšs un BaccalaurĂ©at en sciences de l'administration Ă  l’UniversitĂ© Laval, Bouchra obtient son M.B.A. en 1987 avec Distinction et, en 1992, son Ph.D. avec Mention excellente pour la soutenance de sa thĂšse qui porte sur la finance. Actuellement, Professeure titulaire au DĂ©partement de StratĂ©gie, de responsabilitĂ© sociale et environnementale Ă  l’École des Sciences de la Gestion de l’UQAM. Elle a, par ailleurs, enseignĂ© dans plusieurs UniversitĂ©s dans le monde comme professeure invitĂ©e : UniversitĂ© de Haute Alsace (France), UniversitĂ© des Antilles (France), Warsaw School of Economics, Varsovie, Pologne, IFGCAR – Quisquya Institut, IGR-IAE de Rennes, ESIG (Liban), IHEM (Mali), ISIM (AlgĂ©rie), HECI (Maroc) et Ă©galement Ă  l'UniversitĂ© Concordia. Bouchra a formĂ© des hauts fonctionnaires et des hauts gestionnaires : gestionnaires d’entreprises au Maroc ; principaux gestionnaires de la dette publique (Tchad, Gabon, HaĂŻti, Mali, R.D. Congo, SĂ©nĂ©gal) ; principaux gestionnaires du microcrĂ©dit (Tchad, Gabon, BĂ©nin, R.D. Congo, SĂ©nĂ©gal) ; planificateurs financiers et directeurs de Desjardins ; directeurs financiers d'entreprises GuinĂ©ennes ; directeurs de comptes de banques canadiennes ; principaux cadres des banques centrales. Bouchra M’Zali compte plusieurs publications Ă  son actif, et cette boulimique du travail s’implique Ă©galement sur plusieurs comitĂ©s de gestion ou de rĂ©visions de programme: PrĂ©sidente de plusieurs confĂ©rences internationales, elle a aussi Ă©tĂ© laurĂ©ate de concours nationaux et internationaux de recherche et est membre de comitĂ©s internationaux d'Ă©valuation de recherche sur l'investissement socialement responsable elle est membre de plusieurs Conseils et comitĂ©s (Filaction, PrĂ©sidente d’ACEM ; Vigie Arabe de la Police de MontrĂ©al; comitĂ© de prĂȘt du Centre de DĂ©veloppement Économique du Canada de MontrĂ©al ; comitĂ© de la Fondation du Maire de MontrĂ©al ; comitĂ© conjoint du Centre de recherche maghrĂ©bin et de la Fondation du Maire de MontrĂ©al pour l’octroi de bourses ; comitĂ© d'Ă©valuation des Bourses du QuĂ©bec , etc.).
Lauréates
YOLANDE COHEN.

TROPHÉE ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE

Yolande Cohen, professeure au Département d'histoire et membre de la Société royale du Canada (SRC), a été élue présidente de l'Académie des arts, des lettres et des sciences humaines de la SRC en 2012. Yolande a été une pionnière de l'histoire des jeunes, de l'histoire des femmes et de l'histoire des Juifs marocains. Yolande Cohen est l'auteure de plusieurs ouvrages universitaires très remarqués, dont «Les jeunes, le socialisme et la guerre», histoire des mouvements de jeunesse en France(1989) et «Femmes de parole. L'histoire des Cercles de fermières du Québec» (1990) et «Femmes philanthropes. Catholiques, protestantes et juives dans les organisations caritatives au Québec» (2010). Elle a poursuivi son enquête sur l’histoire des femmes au Québec avec ses études sur la professionnalisation des infirmières et sur la genèse de leur formation académique et la construction de leur identité professionnelle. Ses travaux ont eu une influence décisive dans l’adoption de politiques publiques au Québec et au Canada et ont permis de mieux comprendre les enjeux liés au genre et au care dans la mise en place des États Providence, concernant la santé des populations, les politiques familiales et d’immigration dans la première moitié du XXe siècle. Désignée titulaire de la Chaire d'études du Québec contemporain à l'Université Paris 3 - Sorbonne nouvelle. À ce titre, elle organisera un grand colloque international sur les migrations maghrébines. Yolande Cohen a également enseigné à l'Université Harvard, à l'Université Princeton, à l'Université de Californie à Los Angeles, à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris et à l'Université de Paris X - Nanterre. Membre fondatrice de l'Institut d'Études urbaines et de Montréal Écologique, Yolande Cohen a reçu en 2011 le grade de Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur en guise de reconnaissance pour sa brillante carrière universitaire.

Lauréates
SOUMAYA BEN LETAIFA. PhD, MBA Professeure École des Sciences de la Gestion (ESG) UQAM
Experte reconnue au QuĂ©bec et Ă  l’international en stratĂ©gie et en gestion de l’innovation, ancienne directrice en solutions d’affaires intĂ©grĂ©es chez Bell, consultante senior pour Econobec et VP marketing, elle maĂźtrise les dĂ©fis reliĂ©s Ă  l’innovation et la gestion de l’innovation dans plusieurs secteurs d’activitĂ©. ConfĂ©renciĂšre, professeure et consultante dans les Ă©cosystĂšmes financiers et dans les technologies de l’information et des communications, elle est rĂ©guliĂšrement appelĂ©e Ă  intervenir pour prĂ©senter ses travaux sur la co-crĂ©ation de valeur en rĂ©seau. Ses derniĂšres confĂ©rences sur la gestion des Ă©cosystĂšmes et des plateformes d’innovation ont eu lieu Ă  Balian, Boston, Valence, Washington, Lille et MontrĂ©al. Son leadership dans la gestion de l’innovation a Ă©tĂ© soulignĂ© par plusieurs distinctions nationales et internationales. Le prestigieux Prix de la Global Innovation and Knowledge Academy a rĂ©compensĂ© ses travaux sur l’innovation. Diverses subventions ont soulignĂ© sa contribution Ă  la formation et Ă  la recherche, notamment la subvention DĂ©veloppement du CRSH qui a appuyĂ© ses travaux sur les Ă©cosystĂšmes d’innovation. Seule professseure de l’ESG Ă  obtenir la subvention du MDEIE, Soumaya enseigne plusieurs cours et a reçu une recommandation d’excellence pour ses innovations pĂ©dagogiques en 2012. Le format innovateur de son cours sur la gestion interculturelle tĂ©moigne surtout des valeurs d’ouverture, d’humanisme et de dialogue interculturel qu’elle dĂ©veloppe chez ses Ă©tudiants. Membre de plusieurs groupes de recherche (Strategy-as-practice, Montreal Local Global Research Group, Academy of Management, Naples Forum Group on Services) elle leur apporte une vision multidisciplinaire. Ce rĂ©seautage international a renforcĂ© son leadership dans le domaine acadĂ©mique par l’organisation ou la prĂ©sidence de divers symposiums et/ou sĂ©minaires sur l’innovation et les Ă©cosystĂšmes dans des confĂ©rences prestigieuses (AOM; OCRE; ASAC; AIMS ; AOM; AIB).
GRANDES BENEVOLES
Lauréates
SOEUR JACKIE

TROPHÉE GRANDE BÉNÉVOLE

Sœur Jacky Abi Nassif, née au Liban, a d’abord choisi d’étudier l’Art, la peinture, puis la bijouterie et la gemmologie à Beyrouth. En 1992, elle immigre au Canada avec sa famille. En 1997, elle est la première femme à recevoir un baccalauréat en théologie du Grand Séminaire de Montréal. Elle entre alors dans la Communauté des Sœurs Notre-Dame du St Rosaire R.S.R, attirée par le charisme, la tendresse et la sollicitude de Jésus et de Marie, pour la mission de l’éducation chrétienne en particulier auprès des jeunes. Avec un diplôme de l’Institut de Formation Intégrale de Montréal, une formation qui met l’accent sur le cheminement personnel, elle apprend l’autonomie et l’ouverture aux autres. Après avoir vécu pendant 6 ans l’expérience de la vie religieuse, Sœur Jacky fait profession perpétuelle en la fête du St Rosaire, le 7 octobre 2007. Plusieurs initiatives de Sœur Jackie ont permis aux jeunes de s’engager et de s’impliquer les uns avec les autres. En effet, elle amis sur pied : - La pastorale des jeunes de la Cathédrale Saint-Maron à Montréal; - Sawt El Rab en 2005, une Radio Catholique sur Internet www.sawtelrab.org qui implique les jeunes dans de nombreuses activités (des levées de fond, un Festival annuel depuis 2007, l’animation à la Radio avec diffusion en direct à partir des églises, plusieurs pièces de théâtre pour les adultes et pour les enfants, des récitals souvent en partenariat avec l’ensemble des églises orientales). Elle est à l'origine du Mouvement International d’Apostolat des Enfants MIDADE à la Cathédrale Melkite de Saint-Sauveur à Montréal (de 2007 à aujourd'hui), elle coordonne ce mouvement qui compte actuellement 350 enfants et jeunes. Sœur Jackie est entièrement dévouée aux jeunes. Elle a conduit un groupe de jeunes en 2012 à l'occasion des rencontres de jeunes avec sa Sainteté Benoit XVI au Liban en 2012; elle prépare le prochain voyage de ses jeunes au Brésil pour la Journée Mondiale de la Jeunesse avec sa Sainteté le pape Benoit XVI, qui se tiendra en juillet 2013. Elle a initié et participé à la création et la réalisation de vidéos clip avec les jeunes. Enfin, chaque année Sœur Jackie organise des camps et des journées pour les jeunes.

Lauréates
ZINEB SAHLI
Originaire d’AlgĂ©rie, Zineb Sahli, est trĂšs impliquĂ©e dans le mouvement associatif montrĂ©alais et ce depuis son arrivĂ©e au Canada en 1991. Active de nature, sa participation bĂ©nĂ©vole aux nombreuses activitĂ©s culturelles algĂ©riennes et canadiennes fait d’elle une femme trĂšs convoitĂ©e pour son expĂ©rience et son sĂ©rieux. EmployĂ©e Ă  radio Canada, tĂ©lĂ©vision et radio, elle Ă©tait recherchiste en numĂ©risation, son et image pour le site Info culture; elle est aussi analyste des affaires et des technologies de l'information, une "bolĂ©e" discrĂšte, efficace, bien organisĂ©e. Elle est Ă  l’origine de la crĂ©ation de bases de donnĂ©es pour le CĂ©gep AndrĂ©-Laurendeau, la rĂ©daction de guide d’utilisation de logiciels et la formation du personnel Ă  l’Office de la langue française, la crĂ©ation de banques de donnĂ©es et conception de site Intranet pour la radio française de Radio Canada. Le langage HTML, l’hypertexte, la messagerie spĂ©cialisĂ©e et surtout la numĂ©risation n’ont plus de secrets pour elle. Membre fondateur de l’Association des Ă©tudiants algĂ©riens au Canada (AEAC) et membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie canado-algĂ©rienne, elle est prĂ©sidente du conseil d’administration de la Fondation de l’École internationale de MontrĂ©al, membre du conseil d’administration de la Fondation Club Avenir (FCA). Elle a fait partie de l’équipe dirigeante du Festival du monde arabe dĂšs sa deuxiĂšme Ă©dition, prĂ©vu en novembre 2001, deux mois aprĂšs les Ă©vĂ©nements tragiques du 11 septembre. Le contexte n’est pas propice Ă  la fĂȘte, mais Zineb va s’illustrer d’une maniĂšre remarquable Ă  la direction de la programmation du Festival. L’UQAM lui dĂ©cerne un tableau d’honneur pour la programmation du Festival du monde arabe de MontrĂ©al, Ă©dition 2001. Zineb, trĂšs active au sein de la communautĂ© AlgĂ©rienne Ă  MontrĂ©al, est de tous les comitĂ©s de soutien aux victimes du terrorisme ou des catastrophes naturelles. Elle ne dit jamais non lorsqu’il s’agit d’aider les autres.
Lauréates
YARA HAMMOUD
Yara a 23 ans et elle est sur le point de terminer ses Ă©tudes universitaires en Sciences Politiques et Études du Moyen Orient Ă  l'UniversitĂ© McGill Ă  MontrĂ©al. Son engagement social et communautaire a commencĂ© au CEGEP lorsqu’elle a remportĂ© les Ă©lections de l'Association GĂ©nĂ©rale des Ă©tudiants de Bois-de-Boulogne pour le poste de coordonatrice au secrĂ©tariat et aux archives. Depuis la crĂ©ation en 2006 de la SociĂ©tĂ© Gilgamesh, Yara est un membre bĂ©nĂ©vole trĂšs actif au sein de cette organisation culturelle dont le but est de crĂ©er des ponts entre les diffĂ©rentes communautĂ©s arabes montrĂ©alaises, mais aussi, des ponts entre ces communautĂ©s et les gens de la Belle Province. Ainsi, depuis ses 17 printemps, elle est derriĂšre toute la logistique des Ă©vĂšnements (expositions, confĂ©rences, projections de films, etc.). Elle fĂ»t la porte-parole de l'ouverture du premier festival de films syriens Ă  MontrĂ©al en 2012. Elle a Ă©galement assurĂ© la couverture mĂ©diatique de la soirĂ©e musicale "Sortis Ă  la lumiĂšre" en documentant le tout par des images et une vidĂ©o intĂ©grale de qualitĂ©. Yara travaille inlassablement Ă  l’atteinte des principes d’égalitĂ© et d’inclusion, Ă  travers la SociĂ©tĂ© Gilgamesh, elle milite pour faire Ă©voluer les mentalitĂ©s vers l’ouverture sur l’autre et le partage. Il est aussi important de noter qu’elle a Ă©tĂ©, et est encore, trĂšs active au sein de la communautĂ© syrienne Ă  MontrĂ©al, plus particuliĂšrement dans le contexte de la rĂ©volution actuelle, elle a participĂ© Ă  la conception et au dĂ©roulement d’une vingtaine d’ activitĂ©s de collectes de fonds pour les familles syriennes dans les camps de rĂ©fugiĂ©s et de sensibilisation Ă  la crise humanitaire qui se dĂ©roule en Syrie.
FEMME DE CARRIÈRE
Lauréates
NADA NAJM.

TROPHÉE COUP DE COEUR DU PUBLIC

Maître Nada Najm est membre du Barreau du Québec depuis 1994. Elle a pratiqué à titre d’avocate au sein du Service des Affaires juridiques de l’Association de l’immeuble du Québec et par la suite de l’Association des courtiers et agents immobiliers du Québec (ACAIQ) (de 1993 à 1997). Ses fonctions consistaient principalement à plaider des dossiers disciplinaires et autres devant le Comité de discipline de l’ACAIQ et devant les tribunaux de droit commun et écrire des opinions juridiques au niveau de la Loi sur le courtage immobilier et du Code civil du Québec. Depuis, Me Najm se consacre principalement à la formation à titre de professeure et formatrice dans le domaine du courtage immobilier au niveau des cours de base offerts par le Collège de l’immobilier du Québec adressés aux futurs courtiers (depuis 1998) et également au niveau du Service de la formation continue de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec adressée aux praticiens (depuis 2006). Me Najm occupe également la fonction de Vice-Présidente du Comité d’indemnisation de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec depuis janvier 2012 alors qu’elle avait déjà agi comme membre du Conseil d’administration du Fonds d’indemnisation du courtage immobilier depuis 2009. De plus, Me Najm a une connaissance approfondie de la copropriété divise au Québec puisqu’elle a agi pendant de nombreuses années comme administratrice au sein de Conseils d’administration d’un Syndicat de copropriété et à quelques reprises à titre de Présidente d’assemblées de copropriétaires. Me Najm agit également comme conférencière et coach depuis plusieurs années auprès de différentes agences immobilières principalement au niveau de la pratique professionnelle des courtiers immobiliers et hypothécaires.

Lauréates
RAKIA LAROUI. PhD

TROPHÉE FEMME DE CARRIÈRE

Détentrice d'un Ph.D en sciences de l'éducation de l'université Laval, d'une maitrise en sciences de l'éducation de l'université de Sherbrooke, d'un DEA en linguistique de l'Université Mohamed V (Maroc) est une femme engagée pour l'amélioration et la valorisation du statut social des femmes. Pour elle, l'égalité des droits, des chances et des responsabilités pour les femmes et les hommes est un objectif continu. Membre de la Chaire Claire-Bonenfant, elle est parmi les fondatrices du groupe de recherche et d'action pour les femmes (GRAFA). Elle est la première femme arabe et musulmane nommée au Conseil du Statut de la femme par le Gouvernement du Québec, à titre de Vice Présidente. Rakia a participé à l'élaboration de plusieurs avis soumis à l'Assemblée nationale du Québec, entre autres : "2e Plan d'Action de la politique gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes", "La gouvernance des entreprises au Québec : où sont les femmes?", "Pour que l'égalité de droit devienne une égalité de fait", "Projet de loi modifiant la chartre des droits et libertés de la personne", "Droit à l'égalité entre les femmes et les hommes et liberté religieuse", "Vers un nouveau contrat social pour l'égalité entre les femmes et les hommes", "Poursuivre la démarche de l'équité salariale", " Droits des femmes, diversité religieuse et démocratie", etc. À titre de membre expert du Comité consultatif sur l'intégration et l'accommodement raisonnable en milieu scolaire au Québec, RaKia a participé à l’élaboration du rapport «Une école québécoise inclusive : dialogue, valeurs et repères communs». Mme Laroui enseigne comme professeure titulaire au Département des sciences de l'éducation de l'Université du Québec à Rimouski. Elle a publié dans des ouvrages et des revues scientifiques. Conférencière lors de nombreux congrès nationaux et internationaux (Amérique du Nord, Europe, Maghreb, Afrique), RaKia a enseigné à l’Université de Bordeaux (France), université de Paris XIII (France), université d'Alexandrie (Égypte), université de Pittsburg ( USA), Université Charles de Gaulle, Lille 3 (France), Université Catholique de l'ouest à Angers ( France).

Lauréates
RIHAM REDA
Avec plus de 16 ans d'expĂ©rience en marketing, mĂ©dias, publicitĂ© (presse et tĂ©lĂ©vision), relations publiques gouvernementales, image corporative et dĂ©veloppement des affaires, Riham a crĂ©Ă©, gĂ©rĂ© des campagnes de communication et dĂ©veloppĂ© des marques de commerce pour des entreprises Ă  travers l’Afrique, le Moyen Orient et l’Europe Elle a aussi travaillĂ© pour des multinationales dans plusieurs secteurs incluant le tourisme et l’hĂŽtellerie, les tĂ©lĂ©communications, les mĂ©dias, le pĂ©trole et le gaz et, dans les services financiers. Ceci lui a permis d’acquĂ©rir une expĂ©rience diversifiĂ©e et une comprĂ©hension profonde des diffĂ©rentes cultures. Actuellement Directrice du Marketing et des ventes Ă  Tornado Canada (une branche de Tornado Inc.), spĂ©cialisĂ©e dans les cadeaux promotionnels de luxe crĂ©Ă©s par des modĂ©listes de renommĂ©e internationale, telles que Cerruti 1881, Jean-Louis Scherrer, Charles Jourdan, Nina Ricci et Cacharel. Elle a Ă©tĂ© Directrice des affaires publiques gouvernementale chez EMethanex ( Methanol Methanex Co) une compagnie publique situĂ©e Ă  Vancouver et leader mondial dans la production, distribution et marketing de mĂ©thanol. Pour Telecel Globe – une filiale d'Orascom Telecom (Orascom & sa maison mĂšre, Wind est une des plus importantes compagnies en tĂ©lĂ©communication au monde) elle a Ă©tĂ© Directrice du dĂ©veloppement des marques de commerce. Enfin elle a ƓuvrĂ© comme Directrice du Marketing et des MĂ©dias pour Rotana Group l’un des plus grands mĂ©dias arabes en Égypte.
ASSOCIATIF ET COMMUNAUTAIRE
Lauréates
NAYLA-MARIE MAZLOUM.

TROPHÉE ASSOCIATIF ET COMMUNAUTAIRE

À l’origine, Nayla Marie Mazloum est une artiste peintre, diplômée de la faculté des Arts et Lettres d’Alep (Syrie). En 2009, lorsqu’elle découvre les statistiques sur la pauvreté à Montréal, elle réalise qu’un enfant sur trois vit sous le seuil de la pauvreté. Pour elle, la situation est inacceptable dans un pays comme le Canada. En quelques mois, elle met sur pied avec son époux la Fondation publique d’économie sociale, ActionS, pour le mieux-être de l’enfance, qui lutte contre la pauvreté infantile dans la grande région de Montréal. Sa persévérance et ses idées novatrices, lui permettent de démarrer son projet, soutenu par le CLD les 3 monts et un solide plan d’affaires. En moins de deux ans, une armée de bénévoles de tous âges et de toutes cultures, se mobilise autour d’elle. L’objectif de Nayla est de pouvoir offrir au maximum d’enfants défavorisés de notre société, les moyens pour progresser dans leur éducation et apprentissage, vivre en santé, apprendre les saines habitudes alimentaires, pratiquer des sports et des loisirs et ainsi les outiller pour une meilleure responsabilisation et intégration dans la société. En 2011 et 2012, plus de 3 000 enfants ont profité d’un soutien d’une valeur de plus de 140 000$. Nayla cumule les démarches pour amasser des fonds; elle organise annuellement : plusieurs activités de collecte de fonds dont 2 ventes, un Gala, un brunch etc. Les ventes attirent des centaines de personnes venant profiter de milliers d’articles de marques reconnues à des prix très réduits que Nayla recueille auprès de généreux fournisseurs. Infatigable Nayla trouve aussi du temps pour d’autres causes. Avec un fils hémophile, elle est impliquée à la Société canadienne de l’hémophilie, entraînant toute sa famille avec elle et siégeant sur le CA pendant plusieurs années. Elle a participé activement aux campagnes de levées de fonds et elle est toujours membre du comité de programmation. Nayla était également très active dans la vie paroissiale à Outremont où elle offrait entre autres, la préparation au mariage pour les jeunes couples et l’enseignement du catéchisme pour les plus jeunes.

Lauréates
SAFAE TOUIMI. Directrice Générale Association de Laval pour la déficience intellectuelle (ALDI).
Établie depuis plus d’une dĂ©cennie au Canada, Safae Touimi a Ă©tĂ© de tous les combats: assistante de recherche Ă  l’universitĂ©, administratrice dans quelques institutions gouvernementales et non gouvernementales, directrice de centres communautaires, etc. Cette laurĂ©ate des HEC en Marketing, et de surcroit maman de deux adorables enfants, s’est dĂ©vouĂ©e Ă  la cause communautaire. AprĂšs de petits projets de quartier, elle s’intĂ©resse au logement social. Soucieuse du dĂ©veloppement durable, Safae s’active pour le logement Ă©cologique, le premier au QuĂ©bec ! ImplantĂ©s prĂšs du mĂ©tro Rosemont, des habitations 100 % Ă©cologiques. À la tĂȘte de l’ALD, chaque jour qui passe est un dĂ©fi. Elle a transformĂ© le centre de rĂ©pit en un centre d’activitĂ© visant l’autonomie et la stimulation; elle a crĂ©Ă© le premier service de garde spĂ©cialisĂ© Ă  la commission scolaire de Laval, crĂ©Ă© un service de dĂ©pannage alimentaire pour des personnes vivant avec une dĂ©ficience intellectuelle et a dĂ©veloppĂ© le volet de la dĂ©fense des droits. Safae a aussi initiĂ© des cours de Judo et de danse adaptĂ©s et un service de gardiennage Ă  domicile pour donner du rĂ©pit aux parents. Elle finalise un projet de partenariat avec un centre de rĂ©adaptation. Un projet novateur : une rĂ©sidence Ă  temps partagĂ©e pour rĂ©pondre Ă  diffĂ©rents besoins ; d’abord la distanciation des parents avec leurs enfants adultes vivant avec une dĂ©ficience intellectuelle, l’apprentissage Ă  l’autonomie et enfin du rĂ©pit pour les parents. 40 familles bĂ©nĂ©ficieront de ce projet. Sachant que ces parents vieillissants sont en attente d’une rĂ©sidence permanente pour leurs enfants et que le temps d’attente est en moyenne de quatre ans. Mme Safae Touimi a reçu la mĂ©daille du jubilĂ© de diamant de la reine Elizabeth, dĂ©cernĂ© Ă  Ottawa, en reconnaissance des services prodiguĂ©s aux gens nĂ©cessitant des soins particuliers, et aussi de sa contribution au service du Canada.
Lauréates
SARAH DAHMANI
Originaire d’AlgĂ©rie, Sarah a quittĂ© son pays natal il y a prĂšs de 20 ans pour s’installer au QuĂ©bec. AprĂšs avoir complĂ©tĂ© un baccalaurĂ©at en sciences Ă  l’UniversitĂ© de MontrĂ©al, elle a entamĂ© une spĂ©cialisation en sciences de l’environnement Ă  l’UniversitĂ© du QuĂ©bec Ă  MontrĂ©al. Ses Ă©tudes terminĂ©es, elle a occupĂ© le poste de chargĂ©e de projets Ă  La SociĂ©tĂ© de DĂ©veloppement Environnemental de Rosemont (SODER). Cette expĂ©rience professionnelle Ă  Ă©tĂ© marquĂ©e par la diffusion Ă  travers le QuĂ©bec d’un guide qui accompagne les services de garde vers une dĂ©marche de dĂ©veloppement durable (www.cpedurable.org). Depuis 2011, elle occupe le poste de directrice des opĂ©rations pour l’organisme Lange Bleu, dont la mission principale est de rĂ©duire les dĂ©chets enfouis au QuĂ©bec. L’organisme accompagne les services de garde et les hĂŽpitaux en leur proposant des alternatives innovantes aux produits jetables. L'activitĂ© professionnelle de Sarah, au sein de Lange Bleu, lui a permis de dĂ©crocher plusieurs reconnaissances locales et provinciales dont : - laurĂ©ate du Concours Entrepreneur en action;- laurĂ©ate montrĂ©alaise du Concours quĂ©bĂ©cois en Entreprenariat; - laurĂ©ate du Concours Ă  «Go on change le monde»; - Finaliste pour les phĂ©nix de l’environnement. En parallĂšle de ses activitĂ©s professionnelles, elle a contribuĂ© Ă  la crĂ©ation d’un outil en ligne pour les professeurs de francisation. Cet outil intĂšgre des notions environnementales dans la dĂ©marche d’apprentissage du français chez les nouveaux arrivants (www.ecofrancisation.com). Sarah est Ă©galement membre du comitĂ© d’étude pour le Mouvement Interculturel pour l’Environnement (MIE) qui soutient les gens de toutes origines dans la diversitĂ© de leurs initiatives environnementales et favorise un rapprochement interculturel entre individus et groupes environnementaux. Annuellement, elle participe bĂ©nĂ©volement aux activitĂ©s du Magasin Partage de Rosemont qui distribue des biens alimentaires aux familles dĂ©favorisĂ©es du quartier. Également, elle a initiĂ© l'organisation d’une collecte de jouets et vĂȘtements pendant le temps des FĂȘtes, les biens rassemblĂ©s ont Ă©tĂ© distribuĂ©s Ă  7 organismes communautaires montrĂ©alais.
SCIENCES ET TECHNOLOGIE
Lauréates
CHERIFA MANSOURA. PhD.

TROPHÉE HOMMAGE

Détentrice d’un PHD (Représentation des connaissances et systèmes de tutorat intelligents de l’Université Leeds-Angleterre) Cherifa est chez IBM depuis 1998. Elle agit à titre d'analyste d'affaires senior des processus mettant l'accent sur l’analyse et la gestion des besoins clients, l'adoption, la personnalisation et le déploiement des méthodologies. Plusieurs institutions bancaires (Séoul en Corée, Sao Paulo), Sociétés d'assurance mutualistes aux États-Unis, le Gouvernement des États Unis et bien d’autres institutions prestigieuses ont bénéficié de ses talents. Plus récemment, elle travaille avec une équipe du World Wide IBM Rational, en étroite collaboration avec des leaders au sein d'IBM. Elle étend ses compétences en leadership au sein d’IBM Rational et dans le cadre de différentes initiatives pour la définition des Solutions Agiles; elle a été fortement impliquée dans la création de contenu Agile et de la gestion des besoins dans un contexte Agile. Elle apporte également son soutien aux activités de développement des meilleures pratiques et aux efforts de leadership éclairé. En tant qu’architecte WW de solutions, elle supporte les clients internationaux avec le déploiement de solutions IBM et propose une vision novatrice, des solutions de pointe, une vaste expérience et un leadership intellectuel. Dans la collectivité, Chérifa est mentor pour des analystes professionnels (dont des étudiants de HEC). Enseignante à HEC, conférencière auprès de groupes d’AA à l’intérieur et à l’extérieur d’IBM, membre de l’Institut International des Analystes d’affaires (IIBA) depuis 2004, elle a assumé le rôle bénévole de VP du développement professionnel pendant deux ans. Membre très impliquée au comité responsable du développement du BABOK (Business analysis body of knowledge) et sa traduction française. Membre fondatrice de la section de Montréal, elle a contribué à l'avancement de la profession grâce à son leadership et à des programmes novateurs.

Lauréates
FABIENNE FAYAD. Ing.

TROPHÉE SCIENCES ET TECHNOLOGIES

Fabienne Fayad est ingénieure industriel de l’École Polytechnique et a un diplôme en gestion pour dirigeants de McGill. Elle cumule près de 25 années d’expérience en informatique et 18 ans en gestion de projets informatiques, elle est conseillère en gestion auprès de plusieurs grandes firmes dont: Alcan, Bombardier Aerospace, Hydro-Québec, Ville de Montréal, Investissements PSP et l’École Polytechnique. Elle est conseillère de direction à CGI depuis 2011 et a occupé chez LGS/IBM (2007 à 2010) le poste de directrice du bureau de projets en plus de demeurer active dans l'exécution de mandats de consultation. Au cours de sa carrière, elle a aussi occupé des postes de direction pour un total de 12 ans dont 9 ans chez CGI (1997-2006). Très impliquée bénévolement à l'École Polytechnique de Montréal depuis plusieurs années, elle est également, depuis 2002, membre du conseil d'administration de l'Association des diplômés et siège sur plusieurs comités de l'association. Elle en fut la Présidente de 2006-2007. Cette association compte plus de 30 000 membres. Avec Anne Betton, Fabienne a cofondé en 2011, les EssenTIelles, un groupe de femmes de CGI, qui regroupe plus de 380 femmes à Montréal. Ce groupe a pour objectif d'aider les femmes de CGI à réseauter et à progresser à l'intérieur de l'entreprise. Il inclut plusieurs cours et conférences ainsi qu’un réseau social utilisant un système de collaboration interne (comme Facebook). Depuis le printemps 2012, Fabienne s’implique comme administratrice sur le CA de Femmessor-Montréal à titre vice-présidente. Ce groupe a pour mission d'aider les femmes avec de faibles moyens dans le démarrage et le financement de petites entreprises gérées par des femmes. Fabienne a aussi créée un Blogue (entrepreneuses.ca) pour venir en aide aux femmes «entrepreneures» en leurs donnant accès à des articles et des conseils accessibles sans frais.

Lauréates
NOURA BENDAKIR. Chargée de projets Certifiée PMP SNC-Lavalin, Groupe Global des TI
Mme Noura Bendakir possĂšde une maĂźtrise en ingĂ©nierie de l’information et plus de vingt ans d’expĂ©rience acquise dans divers secteurs au Canada, aux États-Unis et en Europe. Noura a occupĂ© des postes clefs au sein d’entreprises de grande envergure, telles que : SNC-LAVALIN, TGI, PM+ ; MOTOROLA GLOBAL SOFTWARE GROUP; AXA CANADA INC.; BOURSE DE MONTRÉAL; CIMENTS LAFARGE (Lyon, France); CERIST (Alger, AlgĂ©rie). Elle est reconnue pour son expertise et son excellence dans la gestion de la qualitĂ© conformĂ©ment aux modĂšles CMM et CMMI dans la planification, l’élaboration et le contrĂŽle des budgets. La dynamisation des Ă©changes ainsi que la gestion et la motivation (Team building) des ressources sont de prĂ©cieuses aptitudes dĂ©veloppĂ©es par Mme Noura Bendakir tout au long de son parcours professionnel et elle les utilise aujourd’hui afin d’obtenir et de livrer des rĂ©sultats de grande qualitĂ© et Ă  la hauteur des attentes les plus exigeantes. Son sens du leadership lui a toujours valu reconnaissance et mentions d’excellence par ses employeurs. Noura est Ă©galement impliquĂ©e de façon active dans la collectivitĂ© oĂč elle organise et participe entre autres Ă  des levĂ©es de fonds dont celles de Centraide; du CollĂšge Regina Assumpta (recueillir des dons pour l’HĂŽpital gĂ©nĂ©ral juif de MontrĂ©al); du Projet Goldie (amĂ©liorer la qualitĂ© de vie des enfants handicapĂ©s grĂące Ă  la pratique de l’équitation thĂ©rapeutique). Depuis 2012 Mme Bendakir a Ă©tendu la sollicitation Ă  la communautĂ© TGI de SNC-Lavalin. Enfin, Noura collabore (temps et argent personnel) Ă  la prĂ©paration de boites cadeaux, emballĂ©es avec soin et accompagnĂ©es de vƓux chaleureux pour le bĂ©nĂ©fice des rĂ©sidents de l’Accueil Bonneau.
ARTS ET CULTURE
Lauréates
LEILA MARIE CHALFOUN.

TROPHÉE ART ET CULTURE

Leila-Marie Chalfoun a été formée au Conservatoire de musique de Montréal et à l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal. Depuis, sa carrière a rapidement pris une envergure internationale : Opéra de Monaco, Opéra Français de New York, soliste en concert au Festival de Catania et soliste invitée de I Polifonici di Genova (Italie), au Mexique, en France (captation France-Culture, Festival du château de Hautefort, Théâtre de Poissy, Église de la Madeleine), Festival de Gstaad en Suisse, Kartause Gaming en Autriche, Turquie, Liban (Festival Al Bustan)… Sur la scène locale, elle a été soliste invitée de l’Orchestre Métropolitain, la Société Philharmonique de Montréal, Orchestre philharmonique du Nouveau Monde et a donné de nombreux récitals et concerts dans les réseaux des Maisons de la Culture, Salle Pierre Mercure, Théâtre Maisonneuve, église de Saint-Jean Baptiste, Église de Sainte-Thérèse, Basilique Notre Dame. La Ville de Saint-Eustache a décerné en 2012, l'Ordre de Saint-Eustache à madame Leila Chalfoun, directrice artistique et présidente fondatrice du FestivalOpéra de Saint Eustache. Madame Chalfoun a créé le FestivalOpéra de Saint-Eustache en 2009 dans le but de rendre plus accessible l’art lyrique et de permettre la mise en valeur des artistes québécois de ce secteur. Le FestivalOpéra a reçu le prix Cybèle 2011 reconnaissant ainsi la très grande qualité de sa programmation, la présence d’artistes de niveau international, la place octroyée à la relève québécoise au sein de l’évènement, l’audace et la persévérance des organisateurs de même que le rayonnement de l’évènement qui s’étend maintenant non seulement à la grande région métropolitaine mais au Québec tout entier. Leila-Marie Chalfoun est directrice artistique et co-fondatrice de L’Agence Meti Jori (représentation d’artistes de la scène en opéra). Le mandat de l’agence est de lancer les artistes dans ce qui les caractérisent le mieux. L’Agence Meti Jori a obtenu des contrats pour ses chanteurs dans des maisons d’opéra et festivals renommés à travers le monde.

Lauréates
YOLANDE AMZALLAG
NĂ©e au Maroc, Yolande Amzallag, fille du regrettĂ© Samy Elmaghribi, a grandi dans une famille oĂč elle s’imprĂšgne trĂšs tĂŽt de la riche tradition judĂ©o marocaine. AprĂšs une carriĂšre en relations publiques, Yolande s’engage dans la traduction et le volet littĂ©raire de ses activitĂ©s, lui a valu une reconnaissance officielle. Elle reçoit le Prix Glassco (2003) pour la traduction de The Ethical Canary (Le canari Ă©thique) et une nomination parmi les finalistes des Prix littĂ©raires du Gouverneur GĂ©nĂ©ral. Elle participe en 2008 Ă  la traduction de Le bon prof, qui reçoit le Prix Spirale. Elle collabore activement Ă  la revue trimestrielle Circuit (OTTIAQ) qu’elle a dirigĂ©e de 2008 Ă  2010. En 2007, elle a fait partie du jury des Prix littĂ©raires du Gouverneur GĂ©nĂ©ral. HĂ©ritiĂšre d’un vaste rĂ©pertoire de chants classiques et populaires du Maghreb et du Machrek, Yolande cultive sa vocation musicale. Elle a interprĂ©tĂ© les chants de son pĂšre, Ă  ses cĂŽtĂ©s ou en solo, lors de diverses reprĂ©sentations au Canada, en France, en IsraĂ«l et au Maroc. Soliste au sein de la Chorale Kinor du Centre communautaire juif de MontrĂ©al, elle a participĂ© Ă  la tournĂ©e Retour aux sources, organisĂ©e au Maroc au cours de l’étĂ© 1993, et au spectacle MĂ©lodies sĂ©pharades au fĂ©minin, qu’elle a co-organisĂ© dans le cadre du Festival SĂ©farad 1996. De 1996 Ă  2000, elle a Ă©tĂ© soprano dans la chorale liturgique de la synagogue Shaare Tzedek de MontrĂ©al. En 2008, elle est Ă  l’affiche du 5e Festival des Andalousies Atlantiques Ă  Essaouira (Maroc), dĂ©diĂ© Ă  la mĂ©moire de son pĂšre, Samy Elmaghribi. En 2011, elle anime le spectacle Alger, Alger, lors du Festival SĂ©farad de MontrĂ©al, et participe en tant que soliste, accompagnĂ©e de l’Ensemble AMAM. En 2012, elle participe Ă  un hommage Ă  son pĂšre Ă  Rabat (Maroc) et au festival 2000 ans de vie juive au Maroc, organisĂ© par la CommunautĂ© juive marocaine de Toronto. DerniĂšrement, elle a conçu et corĂ©alisĂ© avec HĂ©lĂšne Engel le concert Muses d’exil, produit et prĂ©sentĂ© par le Festival SĂ©farad de MontrĂ©al (2012). Yolande siĂšge au CA de l’association MĂ©moires et Dialogue, crĂ©Ă©e Ă  MontrĂ©al pour favoriser le rapprochement des communautĂ©s arabe, berbĂšre et juive suivant le modĂšle pluriculturel du Maroc, et ce dans le but de contribuer Ă  entretenir une culture de paix tant dans nos pays d’origine que dans notre sociĂ©tĂ© d’accueil.
Lauréates
MARIANNE SHAKER. Artiste peintre
Les Ɠuvres que Marianne Shaker prĂ©sente sont des pastels et technique mixte, un mĂ©dium qui la passionne particuliĂšrement pour la transformation fascinante des teintes. Sur certaines d’entre elles, elle intĂšgre Ă©galement des collages de photos, ce qui lui permet de jouer avec le rĂ©el de la photographie et l’irrĂ©el du dessin. Sur sa source d’inspiration, Mme Shaker explique : « Chacune de mes Ɠuvres a son histoire oĂč le passage du temps de la vie, l’identitĂ©, et l’espace sont reprĂ©sentĂ©s. Elles sont nĂ©es de l’idĂ©e de choc entre traditions et vie moderne, et sont intemporelles. Les sujets reflĂštent mes observations de voyages, de souvenirs, de l’exil et de la mĂ©tamorphose des mouvements de la danse. Mes images dĂ©gagent l’atmosphĂšre ressentie du sujet par la lumiĂšre, la couleur, la texture et le mouvement de la ligne et de la forme. ». Marianne Shaker possĂšde un baccalaurĂ©at en arts visuels de l’UniversitĂ© Concordia et un diplĂŽme en Ă©ducation en arts plastiques Ă  l’UniversitĂ© McGill, lui permettant ainsi d’enseigner l’art aux jeunes. En 2006, elle a obtenu le prix Bronze du musĂ©e des MaĂźtres et Artisans du QuĂ©bec pour son Ɠuvre Maelström. En 2007, les Ɠuvres Tourbillon et Danseurs de banquet ont Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©es en vue d’une acquisition par la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition fĂ©minine, Mme Christine St Pierre. En 2013 son Ɠuvre FenĂȘtre sur la vie et en 2009, son Ɠuvre Cri des couleurs, ont Ă©tĂ© classĂ©es parmi les Ɠuvres finalistes Ă  ĂȘtre remises au laurĂ©at du Prix interculturel de MontrĂ©al Abe-Limonchik. Elle a rĂ©alisĂ© plusieurs expositions solo et collectives (Festival du monde arabe, Vieux Port de MontrĂ©al, Galerie d’art St Vincent de Paul, Biannuel du MusĂ©e des maĂźtres et artisans du QuĂ©bec, etc.) et rĂ©alisĂ© des pastels pour des couvertures de livres. Marianne s’implique bĂ©nĂ©volement avec son art auprĂšs des enfants. En fĂ©vrier 2007, durant un voyage humanitaire dans les rĂ©gions rurales de la Haute-Égypte, elle a animĂ© des ateliers d’art favorisant les Ă©changes de dessins entre des Ă©lĂšves de lĂ -bas et de MontrĂ©al. Elle a aussi organisĂ© une exposition d’Ɠuvres d’enfants Palestiniens ayant vĂ©cu la guerre Ă  la Maison de la culture du Plateau Mont- Royal. Marianne est membre du Conseil des arts de MontrĂ©al, Le regroupement d’artistes Le Levant, l’Association de la Haute-Égypte pour l’éducation et le dĂ©veloppement, et du Arts Advisory Committee.
AFFAIRES
Lauréates
JENNIFER MASABNI. Designer. Propriétaire Masabni
FondĂ©e au cours de l’automne 2010, Masabni est une ligne de vĂȘtements pour femmes entiĂšrement crĂ©Ă©e et produite Ă  MontrĂ©al. Les collections s’inscrivent dans la tendance actuelle avec une Ă©lĂ©gance intemporelle, qui souligne les courbes du corps fĂ©minin par des tissus flatteurs et des dĂ©tails raffinĂ©s. Depuis ses dĂ©buts, la compagnie fĂ»t reconnue Ă  diffĂ©rentes occasions. Durant son dĂ©marrage, elle a Ă©tĂ© rĂ©cipiendaire de diverses subventions telle la bourse pour Jeunes Promoteurs du quartier CDN/NDG. La designer Jennifer Masabni fĂ»t plus tard envoyĂ©e dans le cadre d’une mission commerciale en Angleterre afin d’assister Ă  un CongrĂšs Mondial sur l’entrepreneuriat. La marque est trĂšs active dans le milieu de la mode et toujours impliquĂ©e dans les plus grands Ă©vĂšnements courus en ville. La ligne a Ă©tĂ© exposĂ©e lors de la semaine de la mode de MontrĂ©al et durant la grande vente de saison de la Braderie de mode QuĂ©bĂ©coise. Elle s’est aussi impliquĂ©e Ă  2 reprises lors du Festival Mode et Design, sans compter sa participation aux multiples dĂ©filĂ©s organisĂ©s dans le but de supporter des causes caritatives. Plus rĂ©cemment, Masabni fĂ»t sĂ©lectionnĂ©e en tant que semi-finaliste lors du concours national “Mercedes Benz Start-Up Program” pour la province du QuĂ©bec. Les collections sont disponibles chez 6 dĂ©taillants Ă  travers le QuĂ©bec. Ses rĂ©alisations ne cessent de se multiplier avec de plus grands objectifs et projets pour les annĂ©es Ă  venir.
Lauréates
MICHELLE CHAR

TROPHÉE AFFAIRES

Son histoire dans les affaires débute en 1998, lorsqu’elle prend un travail d’été. Le Président la remarque et lui propose de rester dans l’entreprise comme assistante. Elle accepte, puis obtient sa Maîtrise en management à HEC en suivant des cours du soir. Très vite, Michèle réalise son intérêt pour les affaires et devient une collaboratrice très proche du président de Corexco, spécialisée en corrosion. Elle travaille à tous les niveaux : ventes, finances et opérations. En 1999, Corexco a 100 employés et 4 bureaux à travers le monde; une compagnie américaine la rachète et Michèle est responsable des transferts et de tout le processus de vente. Puis, en partenariat avec son ancien patron, elle démarre un bureau de placements exécutifs : StoneWood Group Inc. Div. Montréal. Rapidement la Cie devient leader dans son domaine. En 2004, ils sont 3, Michèle, son ancien patron et le frère de ce dernier à démarrer une nouvelle Cie : Sequoia Floorings/Ove décors. Michèle est en charge de développer les achats en Chine, les ventes et la gestion des opérations du bureau à Montréal et le nouveau bureau en Chine. Infatigable, Michèle s’investit à fond; elle est en charge du choix des usines, des lancements de nouveaux produits, des présentations de ventes et de la formation sur les produits. Durant ces années, elle fait donc partie du développement de l’une des plus grandes entreprises d’import et de vente de planchers. Les revenus de la Cie explosent, $8 Millions en 2005 et $140 millions en 2011. Cette année là, leur plus gros client rachète les opérations relatives aux planchers. De nouveau, elle prépare la vente et le transfert des 23 usines de planchers. Aujourd’hui, Michèle se consacre à OVE Décor, division qui se spécialise dans la plomberie et les cuisines. Elle sillonne la planète (Asie, Europe et Amérique) à la recherche de nouveaux produits tout en développant la nouvelle division consacrée aux meubles de jardins.

Lauréates
RACHIDA BOUHID
AprĂšs une vingtaine d’annĂ©es auprĂšs de multinationales (Sara Lee, Gaz Metro) oĂč elle a acquis une vaste expĂ©rience en gestion de projet et de la ChaĂźne Logistique, Rachida, soucieuse de transmettre ses connaissances et de communiquer sa passion, a, depuis 2000, ƓuvrĂ© dans le secteur de l’enseignement oĂč elle a aidĂ© de jeunes adultes Ă  se tailler une place sur le marchĂ© du travail. De lĂ  naĂźt son dĂ©sir de participer Ă  l’épanouissement professionnel des travailleurs. C’est ainsi qu’elle a fondĂ© Quadrilium Management en 2010, devenu L’institut Quadrilium de MontrĂ©al, vouĂ© au dĂ©veloppement des compĂ©tences de la main-d’Ɠuvre au sein des PME et des OSBL. D’une Ă©quipe ne comptant qu’une seule personne, Quadrilium compte 5 employĂ©s permanents et une quinzaine de contractuels. On fait appel aux services de Rachida pour concevoir, rĂ©viser et diriger des comitĂ©s de formation dans le secteur collĂ©gial. Elle dĂ©veloppe des cours techniques, mais Ă©galement des programmes de base qui connaissent du succĂšs et sont apprĂ©ciĂ©s. Rachida conclut des contrats avec des municipalitĂ©s mĂ©tropolitaines, la Ville de Laval, des organismes Ă  but non lucratif et elle continue de consolider son savoir-faire en matiĂšre d'Ă©laboration de programmes en ChaĂźne d'Approvisionnement. Avec son Ă©quipe, elle relĂšve les dĂ©fis proposĂ©s par les PME du secteur tertiaire. Les mandats arrivent de l'extĂ©rieur de la rĂ©gion mĂ©tropolitaine. La collaboration s'Ă©tend Ă©galement aux associations professionnelles. Le facteur humain a toujours Ă©tĂ© une prĂ©occupation majeure pour Rachida. Elle a articulĂ© sa dĂ©marche d’affaires autour de l’administration et l’interprĂ©tation des tests psychomĂ©triques. Les projets que mĂšnent son entreprise se basent dorĂ©navant sur cet apport prĂ©cieux. Par ailleurs, gestionnaire de projets, l’analyse de la faisabilitĂ© financiĂšre est son sujet de prĂ©dilection depuis l’obtention de sa MaĂźtrise en Gestion de Projet de l’UQAM. Ayant participĂ© Ă  la planification de divers projets corporatifs, elle continue Ă  offrir les mĂȘmes services aux particuliers. Rachida fait Ă©galement partie du Groupe Investors oĂč elle prodigue ses conseils en matiĂšre de planification financiĂšre globale au grand public.
HOMMAGES
Lauréates
CHERIFA MANSOURA. PhD.

Avec un parcours professionnel brillant qui mérite une attention particulière, Analyste d'Affaires Senior / Lead, ingénieure des processus depuis 1975, ele a une longue feuille de route. Cherifa Mansoura, une des anciennes élèves prodiges de l'ESI, titulaire d'un doctorat en "Représentation des connaissances et systèmes de tutorat intelligents de l’Université Leeds-Angleterre", travaille chez IBM depuis 1998. Son parcours marquant, dans le leadership et la gestion des activités dans des institutions internationales de grande renommée, est le témoignage du talent et l'esprit créatif de cette dame d'origine algérienne. Elle a été l’une des initiatrices de la communauté d’analyse d’affaires chez IBM et participe actuellement à la mise en place du chapitre montréalais de l’IIBA (International Institute of Business Analysts). Innovatrice et dotée d'excellentes connaissances scientifiques, elle compte à son actif des réalisations exceptionnelles! Elle représente les femmes arabes à merveille. À ce titre, elle reçoit la plus haute distinction : le Trophée Hommage de la communauté.

Lauréates
NAHED KOUSSA

Ingénieur agronome, diplômé de l’université d’Alep, en Syrie, il obtient à Paris une maîtrise en biotechnologie et se spécialise en sciences paléobotaniques et en archéologie du Moyen-Orient. Il présente sa thèse de doctorat en développement rural à la Sorbonne.
Professeur chargé de cours à l’UQAM, il est aussi peintre et calligraphe autodidacte. Inscrit au Guinness en réalisant sous le microscope la plus petite aquarelle (1988), en écrivant le plus long texte sur un grain de riz (1999), en 2001, il réalise le plus petit manuscrit de l’évangile en langues arabe et araméenne.
Nahed Koussa a été nommé conseiller spécial à la Chambre des Communes, conseiller régional du ministre fédéral de la citoyenneté et de l’immigration, conseiller principal au cabinet du maire de Montréal et membre du comité des sages pour les relations interculturelles. Médaillé de Gouverneur général du Canada (1998 et 2008), de S.M. Charles XVI Gustave, Roi de Suède (1999), du S.S. le Pape Jean-Paul II, État du Vatican (2001), de S.M. la Reine Elizabeth II, Reine d’Angleterre (2012) ainsi que de nombreux prix, reconnaissances et mentions. Nous rendons Hommage à Nahed Koussa pour son implication et sa générosité.